Loading

5 CONSEILS POUR BIEN ORGANISER SES VACANCES

conseils-organiser-vacances-recherches

L’heure des vacances approche peut-être pour vous, ou alors vous commencez à réfléchir à votre future destination. Quoi qu’il en soit, des vacances, aussi simples soient-elles, nécessitent toujours un brin d’organisation. Je vous livre ici cinq conseils qui vous aideront à passer le meilleur séjour possible.

1 – Renseignez-vous sur certains points avant de partir

Ce premier conseil peut sembler évident, mais je connais beaucoup des gens qui partent en vacances sans même vérifier la météo ! Résultat, leur séjour est souvent chaotique et semé de petits obstacles qu’il aurait pourtant été simple d’éviter. Voici une liste des choses que je regarde toujours avant de partir en voyage, pour éviter les situations stressantes et les pertes de temps inutiles.

– Un plan de l’aéroport : pour moi, c’est l’étape essentielle de toute préparation à un voyage. Si je ne connais pas l’aéroport dans lequel je vais atterrir, je cherche un plan de ce dernier pour réussir à me repérer à l’avance. Et surtout, je regarde où se trouve la station de taxi/de bus/de train afin de me rendre à destination, ainsi que les tarifs et les horaires.
– Un plan de la ville : il est selon moi essentiel de jeter un bon coup d’œil à un plan de la ville avant son départ. C’est plus pratique pour trouver un logement à proximité des endroits que vous allez fréquenter, et pour évaluer les distances. Enfin, vous aurez une vision globale de la ville en tête et il vous sera plus facile de vous repérer une fois sur place, même sans avoir la carte sous les yeux.
– Comment se déplacer : que vous choisissiez de louer une voiture, d’emprunter les transports en commun ou de faire appel à des taxis, renseignez-vous sur les tarifs pratiqués à l’avance. D’une, ça vous permet de vous organiser et éventuellement de faire des économies (par exemple, en achetant une carte de bus pour la semaine). De deux, ça vous évitera les mauvaises surprises et les abus de certains chauffeurs de taxi peu scrupuleux.
– La météo : même si vous partez dans une destination à priori ensoleillée (ou inversement), on peut parfois avoir des surprises… Qui a envie de passer sa première journée à courir les magasins à la recherche d’un pull pas trop cher car il fait plus froid que prévu ? Pas moi, en tout cas…
Si vous en connaissez, demandez à des gens déjà sur place comment ils s’habillent en ce moment, ça vous aidera plus que de consulter la météo sur internet. Sinon, il est maintenant possible de trouver des webcam live qui diffusent en direct ce qui se passe sur les principales places des plus grandes villes. Un bon moyen de regarder comment les gens sont habillés !
– Les visites qui vous tiennent à cœur : si vous tenez absolument à visiter un lieu en particulier, renseignez-vous toujours à l’avance et ne vous y rendez pas à l’improviste. L’endroit pourrait être fermé à cette date là.
« Nous partons à Rome, nous comptons visiter le Vatican, mais nous ne savons pas encore quel jour, nous irons à l’improviste et nous verrons bien ». Laissez-moi vous dire que c’est mauvaise idée. Par exemple, vous ne pourrez pas rentrer si vous portez un short, un débardeur ou une robe trop courte. Et j’imagine que se faire recaler pour cette raison après avoir fait la queue pendant deux heures (voire plus) risque de gâcher votre journée. Alors qu’une simple recherche Google aurait suffit à éviter cela… Sans compter qu’il est facile sur internet de trouver des billets en promo pour visiter les monuments célèbres. Si vous avez de la chance, vous pourrez même éviter la file d’attente avec certains tickets coupe-file.
– De bons restaurants : pour moi, l’expérience culinaire joue un rôle important dans la réussite d’un voyage. Pourquoi croyez-vous que j’aime autant voyager en Italie ? 😉 C’est pourquoi je me rends rarement dans un restaurant à l’improviste. Bien sûr, ça nous arrive de nous arrêter dans un établissement car nous avons été attirés en passant devant, mais c’est un risque à prendre. Généralement, nous préférons vérifier les avis sur TripAdvisor au préalable. Si vous avez le temps, commencez à chercher des restaurants avant votre départ pour ne plus avoir à y penser une fois sur place. Pensez aussi à jeter un petit coup d’œil sur le site La Fourchette, on trouve souvent des réductions intéressantes.
– Les coutumes locales : cela est à adapter selon votre destination, certains pays nécessitent d’avantage de recherches que d’autres. Néanmoins, même si vous partez dans un pays européen, renseignez-vous rapidement sur les petites coutumes locales et les choses qu’il vaut mieux éviter de faire. Vérifiez si laisser un pourboire est quelque chose de bien vu, par exemple. Ce n’est généralement pas dramatique si vous commettez un petit impair, mais ça peut vous éviter un moment d’embarras. Par exemple, en Italie, demander du parmesan râpé pour vos pâtes si celles-ci contiennent des fruits de mer est considéré comme une très grosse faute de goût, un peu comme si vous mélangiez votre vin avec de l’eau en France. À Malte, le topless est strictement interdit sur les plages. Si vous connaissez d’autres petits faits comme ceux-là, n’hésitez pas à les partager en commentaires, c’est amusant et ça peut toujours servir ! D’ailleurs, vous connaissez des choses qu’il est très mal vu de faire en France ? Je n’ai pas réussi à en trouver…

Cinq conseils pour bien organiser ses vacances.

2 – Optimisez votre trajet en avion

Prenons un exemple concret : vous vivez à Bordeaux et vous souhaitez partir en vacances à Malte. Il n’y a pas de vol direct depuis votre ville et vous êtes donc obligé de prendre un vol avec une escale à Londres, ce qui va vous demander 7 heures de voyager aller et 14 heures de voyage retour. Ne serait-il pas préférable de partir d’une autre ville de France afin de profiter d’un vol direct, bien moins contraignant ? Dans ce cas-là, si vous vous déplacez en train jusqu’à Nantes et que vous décollez depuis cette ville, vous serez à Malte 3 heures plus tard. En économisant quelques dizaines d’euros au passage.
Si une escale est inévitable, essayez différentes combinaisons, quitte à acheter deux billets d’avion séparément. Regardez par exemple si vous ne pouvez pas plutôt faire Bordeaux-Marseille, puis Marseille-Malte. Ou Bordeaux-Rome, puis Rome-Malte. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que vous trouviez le trajet idéal. Les comparateurs de voyage ne vous proposeront pas toutes les escales et solutions possible, c’est à vous de chercher celle qui sera la plus rapide et la plus économique. Rechercher l’itinéraire parfait demande un peu de temps, mais généralement vous pouvez faire de grosses économies en fonctionnant ainsi.
Pour trouver mes vols, j’utilise toujours le comparateur Skyscanner, qui est selon moi le plus fiable et le plus intuitif. Gros avantage, vous pouvez chercher un vol par pays et non pas forcément par ville, ce qui est très pratique pour trouver la meilleure escale possible.

3 – Budgétisez

Toutes les recherches que vous venez de faire vont vous aider à prévoir un budget approximatif. Une fois vos billets d’avion et votre logement payés, évaluez la somme d’argent dont vous aurez besoin pour votre séjour. Retirez 80% de cette somme en liquide que vous utiliserez pour payer les visites, les sorties, les restaurants, les verres au bar, les glaces, les transports… bref, à peu près tout. Gardez les 20% restants sur votre carte bancaire en cas d’extra ou d’imprévu. Généralement, en procédant ainsi, vous ne dépenserez pas tout votre budget. Vous pourrez ainsi utiliser le surplus pour vous faire plaisir lors de votre dernière soirée sur place, avec par exemple un dîner dans un superbe restaurant.
Laissez votre cash dans un endroit sûr à l’hôtel (coffre fort par exemple) et ne prenez sur vous que ce dont vous avez besoin pour la journée. Vous êtes ainsi assuré de ne pas dépenser plus que la somme prévue, et surtout vous ne risquez pas de perdre ou de vous faire voler la totalité de votre argent.

conseils-organiser-vacances-argent

4 – Ne cherchez pas à tout faire et laissez de la place à l’imprévu

C’est souvent le piège lorsqu’on aime les voyages culturels… on voudrait voir le plus de choses possible, visiter tous ces endroits « incontournables ». Malheureusement, c’est souvent le meilleur moyen de gâcher ses vacances. C’est une erreur que Gleb et moi avons failli commettre lors de notre voyage à Rome l’année dernière : c’est une ville que je rêvais de visiter depuis longtemps et j’avais une liste démesurée de lieux à voir. En seulement trois jours sur place, j’étais bien sûr consciente qu’il nous serait impossible de tout faire et j’ai drastiquement réduit mes exigences. Pas assez, cependant : nous avons dû « sacrifier » quelques activités durant notre séjour car nous manquions de temps. Et malgré cela, nous avons quand même suivi un rythme effréné et sommes rentrés plus fatigués que nous n’étions partis ! Néanmoins, nous ne regrettons rien (non, rien de rien) car nous avons pu voir de magnifiques lieux qui nous tenaient vraiment à cœur, et ce voyage fut l’un de nos meilleurs. Cependant, si c’était à refaire, j’allègerais d’avantage le planning pour nous laisser le temps de flâner d’avantage.

Surtout, ne culpabilisez pas si vous ne visitez pas tel lieu soit disant « incontournable », faites plutôt ce qui vous tente réellement sur le moment. Et oui, on a beau vouloir se cultiver et voir des choses intéressantes pendant son voyage, parfois tout ce dont on a besoin ce jour-là, c’est d’une bonne sieste sur la plage. Ça serait dommage de vous « forcer » à visiter un énième musée alors que vous rêvez intérieurement d’un cocktail au bord de l’eau, vous en garderiez forcément un mauvais souvenir. Alors testez la cuisine locale, perdez-vous dans les petites rues, visitez des endroits désertés des touristes… soufflez. Votre séjour ne manquera pas d’attrait pour autant, bien au contraire.

Par exemple, toujours lors de notre dernier voyage à Rome, nous avions prévu de visiter le Colisée puis de faire un tout petit tour sur le mont Palatin avant de nous rendre aux Musées du Capitole. Finalement, nous avons tellement adoré le mont Palatin que nous y avons passé l’après-midi. Tant pis pour les Musées, ça sera pour une prochaine fois !

5 – Défaites vos valises dès votre arrivée

Si vous restez plus de 48 heures à destination, défaites vos valises et rangez vos affaires dès votre arrivée. Je sais, avec plusieurs heures de voyage dans les pattes, c’est la dernière chose que vous avez envie de faire… Mais je vous assure que ça ne prend que cinq minutes et que ça change tout ! Vos vêtements pliés et pendus dans un placard se froisseront moins, vos affaires de toilette posées dans la salle de bain ne se videront pas dans votre trousse de toilette, et vos valises vides rangées dans un coin vous laisseront plus de place pour circuler dans votre logement. Ça permet de se sentir à l’aise, comme chez soi. Et surtout, c’est bien plus agréable que d’avoir une grande valise remplie de vêtements en boules qui traine au milieu de la chambre pendant toute la semaine.

conseils-organiser-vacances-bagages

6 – Bonus : apprenez quelques mots dans la langue locale

Je ne vous suggère pas d’avaler tout le dico, juste quelques mots basiques suffisent : bonjour, au revoir, merci, s’il vous plait, désolé… Même s’il est maintenant possible de se faire comprendre à peu près partout grâce à l’anglais, les locaux apprécient toujours de voir que vous connaissez quelques mots dans leur langue et que vous faites l’effort de les utiliser, même si c’est juste pour les saluer. Les serveurs des restaurants seront d’avantage aux petits soins et les gens dans la rue plus disposés à vous aider en cas de besoin. En plus, c’est toujours bon à prendre pour la culture générale !

Si vous avez des astuces qui vous aident à passer des vacances inoubliables, l’espace commentaire n’attends plus que vous !

il y a 5 commentaires

  1. Très bon article, je pars à Malte dans 3 petites semaines justement, et y avait quelques trucs auxquels je n’avais pas pensé… Et je suis bien d’accord avec toi pour ce qui est de profiter. En général, je fais une liste de tous les lieux que j’ai envie de voir, de toutes les conditions, tarifs, etc., j’imprime tout ça et une fois arrivée sur place je pioche dans la liste ce que j’ai envie de faire tout en laissant place à l’improvisation 😉 Je ne me prive pas de m’arrêter boire un verre si l’envie me prend parce que j’avais prévu de visiter tel ou tel musée, après tout c’est les vacances 🙂

Laissez-moi un petit mot au sujet de cet article !