Loading
Un article complet sur le rêve lucide pour apprendre à contrôler ses rêves.

LE RÊVE LUCIDE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Un article complet sur le rêve lucide pour apprendre à contrôler ses rêves.

Sur ce blog, j’ai envie de vous parler d’avantage de bien-être et de méthodes alternatives qui peuvent nous aider à nous sentir d’avantage en paix avec nous-même. Tout un programme, n’est-ce pas ?

J’ai commencé il y a quelques jours en écrivant un article au sujet de la méditation, que vous avez plutôt bien accueilli. Je continue donc sur ma lancée, avec aujourd’hui un article dédié au rêve lucide.

Mais qu’est-ce que le rêve lucide ? C’est peut-être la première fois que vous entendez parler de ce terme, et la seule chose qui vous vient en tête pour l’instant, c’est le générique du film Inception… Alors laissez-moi vous en dire un peu plus sur cette expérience un peu étrange…

Qu’est-ce qu’un rêve lucide ?

Lorsque vous rêvez, vous n’en avez normalement pas conscience. Votre songe vous semble bien réel, vous êtes réellement pourchassé par un hippopotame rose ailé qui veut vous dévorer, et vous avez très peur car le bougre est vraiment très rapide, et il va bientôt vous rattraper. Lorsque vous vous réveillez, vous constatez avec soulagement que tout cela était irréel, et vous en rigolez, parce que bon, un hippopotame rose ailé, quand même…
Faire un rêve lucide, comme son nom l’indique, c’est tout simplement prendre conscience que l’on est en train de rêver, et ce pendant son rêve. Comprendre que l’hippopotame rose qui vous pourchasse en ce moment-même est simplement le fruit de votre imagination, qu’il n’existe pas réellement et qu’il ne va pas vous manger. Et avec un peu de pratique, vous pouvez même le dompter ou le faire disparaître et ainsi continuer un rêve plus paisible.

Pourquoi vouloir contrôler ses rêves ?

On peut vouloir contrôler ses rêves pour « soigner » un problème profond qui se répercute dans nos songes. Par exemple, si un conflit familial vous fait souffrir depuis des années, il est fort probable qu’il ressorte dans vos cauchemars sous une forme particulière… Qui sait, cet hippopotame qui cherche à vous dévorer est peut-être la représentation de ce fameux conflit familial, ou de votre travail qui empiète beaucoup trop sur votre vie privée, ou encore d’un autre problème auquel vous refusez de faire face et que vous repoussez depuis trop longtemps… Nous n’avons pas forcément conscience des choses qui nous rongent vraiment et de la façon dont elles se matérialisent dans nos songes. Grâce au rêve lucide, vous pouvez apprivoiser et dompter ces problèmes afin de ne plus en avoir peur en cas de nouvelle rencontre. Vous ne cherchez plus à fuir, mais à maîtriser l’élément de panique.

De la même façon, le rêve lucide peut vous aider à vous débarrasser de cauchemars récurrents dont vous ne connaissez pas l’origine. Peut-être que vous rêvez de cet hippopotame rose terrifiant depuis votre tendre enfance, et ce plusieurs fois par mois ? Vous aimeriez bien passer à autre chose, maintenant…
Le rêve lucide peut vous aider à identifier ce que ce cauchemar représente dans votre subconscient, et à le faire disparaître. Cependant, ça ne se produit pas en un claquement de doigts, et cela requiert pas mal de pratique…

Et justement, si vous avez cette pratique et que vous parvenez à atteindre un niveau de contrôle suffisant, vous allez être capable d’orchestrer votre rêve à votre manière. En gros, vous allez pouvoir décider du déroulement de votre rêve, comme si vous choisissiez bêtement quel film vous souhaiter regarder ce soir-là.
Oui, on se croirait presque dans un roman de science fiction, mais arriver à un tel niveau de maîtrise est bel et bien possible, et cela peut vous ouvrir de nouvelles portes : vous servir de vos rêves pour vous relaxer et vous détendre pleinement, par exemple en rêvant que vous êtes en apesanteur ou que vous volez au milieu d’un ciel de coton.

De plus, un rêve maîtrisé et contrôlé va vous permettre de développer votre créativité et d’utiliser le songe comme un espace de développement personnel. Vous pouvez vous en servir pour composer une nouvelle musique dans votre rêve, explorer un nouveau paysage que vous pourrez reproduire en peinture une fois éveillé, élaborer un scénario pour votre roman en projet, etc. C’est bien simple, dans un rêve, tout est permis : les hippopotames roses ailés existent, vous pouvez flotter en apesanteur, sauter de nuage en nuage, vivre la vie dont vous avez toujours rêvée, devenir un animal… De quoi faire jouer son imagination, n’est-ce pas ?

Par exemple, dans le premier film Terminator, la scène durant laquelle le Terminator se relève après avoir eu la peau brûlée provient d’un rêve du réalisateur…

Comment réussir à faire un rêve lucide.

Comment contrôler ses rêves ?

Autant vous prévenir d’emblée : atteindre un tel niveau de contrôle va vous demander de vous exercer beaucoup et ne se fera pas du jour au lendemain. Vous allez devoir intégrer des automatismes qui peuvent parfois s’avérer un peu contraignants – je vous en parle juste en dessous – mais qui sont néanmoins nécessaires si vous souhaitez un jour réussir à contrôler vos rêves.

► Si l’expérience vous tente, commencez par tenir un journal de rêves. Beaucoup de gens le font déjà, sans chercher forcément à faire des rêves lucides. Il s’agit tout simplement de raconter vos rêves dans un petit journal, dès le réveil, avant que vous n’oubliiez tout. Déjà, si vous pensez à faire cela tous les matins, vous constaterez rapidement que vous réussissez à vous souvenir beaucoup mieux de vos rêves, avec plus de précisions.

► Pour corser un peu les choses, il va vous falloir intégrer un exercice que vous ferez en état de veille. De temps en temps, durant la journée, pensez à vérifier votre état de vigilance : la pièce dans laquelle vous vous trouvez conserve-t-elle sa dimension normale ? Est-ce que vous arrivez à vous souvenir de ce que vous faisiez 15 minutes auparavant, est-ce que vous savez comment vous êtes arrivé là où vous vous trouvez ?
Ces petits réflexes vont vous permettre de réaliser que vous n’êtes pas en train de rêver, que vous êtes bien ancré dans la réalité à ce moment-là. Cela va aider votre inconscient à se repérer et à faire une nette séparation entre réel (éveil) et irréel (rêve). En bonus, cela peut vous aider à gagner en concentration dans votre vie de tous les jours, vous rendre plus conscient de vous-même et du monde qui vous entoure.
Mon copain m’a parlé d’une technique qu’il utilise lui-même pour réussir à contrôler ses rêves : lorsque vous changez d’environnement, regardez vos mains pendant une seconde et essayez de les faire changer de forme. Essayez d’allonger vos doigts grâce à votre simple pensée. Si vous n’y parvenez pas, normal, cela signifie que vous êtes bel et bien éveillé. Si vous y arrivez, soit vous êtes en ce moment-même en train de rêver, soit je vous conseille tout de suite d’aller consulter un spécialiste…
Cela va devenir un réflexe lorsque vous êtes éveillé, puis petit à petit un réflexe lorsque vous rêvez. Dès que vous changerez de pièce, vous regarderez vos mains, et vous saurez dans quel état vous vous trouvez.
Si vous avez vu le film Inception, le personnage joué par Léonardo DiCaprio utilise cette technique avec sa petite toupie : si elle arrête de tourner au bout d’un moment, il sait qu’il se trouve dans la réalité. Si elle tourne indéfiniment (chose impossible), il sait qu’il rêve.

► Ensuite, il y a plusieurs petites choses que vous pouvez faire avant de vous endormir :
➜ du yoga ou de la méditation, pour apaiser votre esprit et rentrer dans un état de relaxation.
➜ essayez de vous remémorer un rêve récent et tentez de noter quelque chose d’anormal dedans, qui prouve qu’il s’agissait d’un rêve. Par exemple, « dans ce rêve je pouvais voler ». Si vous constatez dans votre futur rêve que vous pouvez à nouveau voler, vous serez en mesure de vous dire « tiens, c’est étrange, je vole alors que je ne suis pas censé pouvoir voler, donc je suis en train de rêver ».
➜ essayez d’induire le contenu de votre futur rêve. Concentrez-vous sur ce à quoi vous aimeriez rêver.
répétez-vous avec conviction : « lors de mon prochain rêve, je vais prendre conscience que je rêve ».

► Enfin, pour passer à un stade supérieur, vous allez devoir vous adonner à un exercice nocturne qui peut s’avérer très enquiquinant, mais nécessaire si vous voulez contrôler vos rêves :
➜ lorsque vous vous réveillez en pleine nuit suite à un rêve, essayez de rester immobile pendant quelques minutes et mémorisez votre rêve au maximum en le repassant dans votre tête.
➜ puis, réveillez-vous complètement, allumez la lumière, levez-vous, bref, votre inconscient doit comprendre qu’il se passe une coupure entre l’état de rêve et l’état de réveil.
➜ quelques minutes après, au moment de vous rendormir, répétez-vous avec conviction « lors de mon prochain rêve, je vais prendre conscience que je rêve » tout en visualisant le plus possible le rêve que vous venez de faire.

Après un peu de pratique, vous parviendrez à replonger dans votre rêve, en étant cette fois bien conscient que vous rêvez. Petit à petit, vous parviendrez à contrôler vos songes et à les vivre comme s’il s’agissait d’un film dont vous êtes le réalisateur.

Pour aller plus loin : si vous voulez aller un peu plus loin et vous intéresser encore plus au rêve lucide, je vous invite fortement à regarder cette vidéo sur les 5 niveaux de lucidité dans un rêve lucide.

Tout savoir sur le rêve lucide.

Que ce soit pour tenter d’analyser vos rêves et de comprendre l’origine d’un problème profond ou par simple curiosité, vous pouvez vous aussi essayer de faire de vos rêves des rêves lucides grâce à ces petites techniques. C’est une question d’entrainement !

Si vous pratiquez déjà ce type d’expérience, si mon article vous a donné envie de vous lancer ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à me laisser votre ressenti dans les commentaires ci-dessous !

3 comments

  1. Ca me passionne aussi!! Parfois je suis consciente en plein cauchemar que ce n’est qu’un rêve mais je n’ai pas encore atteint le niveau dans lequel on peut le modifier à volonté… peut être un jour qui sait?! 😉

    1. J’aimerais beaucoup atteindre ce niveau également, mais je sais qu’avec un peu de pratique c’est tout à fait réalisable ! Le problème, c’est qu’il ne faut pas oublier de s’exercer tous les jours…

  2. J’ai déjà fait plusieurs rêves lucides et c’est vrai que c’est vraiment chouette comme sensation. 🙂
    Quand j’étais jeune je tenais un carnet des rêves, ça aide énormément à s’en rappeler, écrire ou les raconter à quelqu’un et c’est le début de l’entrainement comme tu le dis si bien…
    Pour le reste des « actions à faire » que tu décris, je n’ai pas essayé.

Laissez-moi un petit mot au sujet de cet article !