Loading

MES DERNIERS ROMANS COUPS DE COEUR

romans coups de coeur, lecture pour cet été, bon thriller policier, critique la fille automate, dernière nuit à twisted river

Aujourd’hui, j’avais vraiment envie de vous parler de mes derniers romans coups de coeur. Mais avant cela, je vais vous raconter un peu mon rapport à la lecture, car c’est la première fois que j’aborde le sujet sur ce blog.

J’ai toujours été une de ces personnes qui aiment vraiment bouquiner. Mon père m’a appris à lire lui-même, alors que j’étais encore très jeune. Il lui a d’ailleurs fallu pas mal de patience : je me souviens bien que je n’arrivais pas à assimiler le fait que les lettres « e » et « t » côte à côte forment le son « é », entre autres.


À partir de ce moment, et ce jusqu’au collège, j’ai vécu avec un livre à la main. Je n’ose pas imaginer les kilos de papiers que mes parents m’ont achetés durant toute mon enfance… C’était la seule chose que je réclamais lors des virées au supermarché. Je crois bien que je possède l’intégrale de l’ancienne collection des Chair de Poule et des Peur Bleue… Et si vous aussi, vous passiez vos nuits emmitouflés et tremblants dans votre couette car vous veniez de terminer un roman effrayant, levez la main ! Sérieusement, aucun film d’horreur actuel ne pourra me terrifier autant qu’un Peur Bleue…
Mais je suis très vite passée aux lectures plus sérieuses : « Une Rose au Paradis » de Barjavel, « L’Hôtel New Hampshire » de John Irving,  ou encore  « Da Vinci Code » de Dan Brown, alors que j’avais à peine 10 ans. Quoi qu’on en dise, un enfant de cet âge peut être en mesure de comprendre ces romans.

Forcément, avec tout ça, j’ai développé un goût très prononcé pour l’écriture. J’ai même commencé avant de savoir écrire, au sen littéral du terme ! Je pliais des feuilles de papiers pour former des « livres », et je dictais à mon entourage une histoire à recopier à l’intérieur. Ensuite, j’illustrais les pages de dessins, et j’étais contente avec mon petit livre fait main. Je ne vous cache pas que les protagonistes principaux étaient des princesses, des fées et des animaux de la forêt. Walt Disney était alors ma plus grande inspiration.
Plus tard, j’ai continué à faire la même chose, mais avec des nouvelles cette fois. Puis des romans… que je ne finissais jamais.

Mon imagination débordante a très vite attiré l’attention de mes professeurs de français qui corrigeaient mes rédactions. En 6ème, l’un d’entre eux m’a un jour prise à part pour me parler d’un concours organisé par l’académie de Nantes pour tous les collégiens de Bretagne. L’enjeu était d’écrire une nouvelle se déroulant dans un paysage breton, dans laquelle l’eau (la mer, une rivière…) aurait une grande importance. Il m’a expliqué que le collège ne participait d’habitude pas à ce concours, mais qu’il avait voulu faire une exception pour moi. Il m’a aussi mise en garde : la plupart des participants étaient en réalité des classes entières qui écrivaient ensemble une nouvelle avec l’aide de leur professeur, et il ne fallait donc pas que je sois déçue s’ils faisaient mieux que moi.
J’ai écrit ma nouvelle toute seule, respecté le nombre de mots souhaité (environ 5 pages Word si mes souvenirs sont bons), et mon prof l’a envoyée pour moi à l’académie de Nantes.
Je me souviendrai toujours de cette fin d’après-midi. Nous étions en permanence, surveillés par notre directeur. Nous devions terminer un exercice de mathématiques, puis aller le lui montrer à son bureau afin qu’il le corrige.
Quand mon tour est venu, le directeur a corrigé mon devoir, puis il s’est tourné vers moi : « Charlotte, j’ai une très bonne nouvelle à t’annoncer ». J’avais gagné le concours et j’étais attendue à l’hôtel de ville de Nantes pour être félicitée et recevoir quelques cadeaux. Je me suis sentie très fière ce jour-là. Lorsque j’entreprends quelque chose, je me dévalorise très facilement, j’ai toujours peur de ne pas me montrer à la hauteur et d’échouer. Je croyais que mes professeurs aimaient mes rédactions car j’étais juste un peu au-dessus de la moyenne de classe, ou car j’utilisais une bonne grammaire sans faire de fautes d’orthographe. Mais quand j’ai appris que les membres de l’académie de Bretagne avaient choisi ma nouvelle parmi toutes celles qu’ils avaient reçues, j’ai compris que mon don à moi, c’était peut-être écrire.

romans coups de coeur, lecture pour cet été, bon thriller policier, critique la fille automate, dernière nuit à twisted river

À partir de ce moment, je n’ai eu qu’un souhait : achever un roman et être publiée. Ma prof de français de 3ème m’a confortée dans cette idée, lorsqu’elle a conseillé à mes parents, lors d’une réunion parents-profs, de m’emmener voir un éditeur. Pourtant, je ne l’ai jamais fait, je n’ai jamais osé me lancer et envoyer mes écrits quelque part. Je n’ai de toute façon jamais réussi à écrire un roman jusqu’au bout (rappelez-vous : je suis la fille qui se lasse trop vite de tout), et ce n’est pas faute d’avoir essayé.

J’ai abandonné toute idée d’être publiée un jour, et la seule connexion qu’il me reste avec ce domaine, c’est ce blog. Le gouffre entre les deux est très grand, et je suis assez limitée, ici. Je n’ai pas créé The Blue Dress Girl pour y partager des nouvelles ou de la poésie, et ce n’est pas mon intention. J’ai créé ce blog pour « blablater » (c’est vraiment le terme qui convient). Les textes ici s’apparentent plus à des écrits pour un magazine féminin qu’à des essais littéraires. Pour l’instant, ça me convient, mais j’ai peur que ma créativité se sente un jour bridée. Qui sait, peut-être que je prendrais alors mon courage à deux mains et que j’écrirais réellement quelque chose qui vaille la peine d’être lu ?

Je suis partie bien loin avec cet article, je me suis laissée emportée par mes mots. Il ne ressemble vraiment pas à ce que j’avais en tête : vous parler de mes lectures du moment. Qu’importe, il est sincère et il vous en apprend un peu plus sur moi. J’espère que vous ne me trouverez pas prétentieuse après vous avoir raconté tout ça ! Certaines sont des génies des travaux manuels, d’autres des virtuoses du piano, des chanteuses hors pair ou des dessinatrices exceptionnelles… moi, mon dada, c’est écrire. Ça ne vaut pas mieux qu’un autre talent, mais pourquoi le cacher, après tout ?

Après cette introduction de… plus de mille mots, rentrons dans le vif du sujet. Je vous présente quelques romans que j’ai eu l’occasion de lire dernièrement, et que j’ai particulièrement appréciés.

Dernière Nuit à Twisted River, John Irving

Dernière Nuit à Twisted River se passe dans les années 60 (il me semble ?) aux États-Unis et raconte l’histoire d’un cuistot et de son jeune fils, qui travaillent au sein d’un camp de bûcherons. Après un grave incident, ils fuient tous deux leur village, Twisted River, et se retrouvent en cavale au milieu de l’Amérique. Le livre raconte leur histoire, sur fond d’affaires familiales, de littérature et de gastronomie.

J’aime beaucoup Irving (notamment « Je te Retrouverai »), et je n’ai pas pu m’empêcher d’emprunter ce roman à ma mère lors de mon dernier passage en France. Je ne l’ai pas encore terminé et je ne vais donc pas m’étendre sur le sujet, mais c’est une très belle lecture, extrêmement bien écrite, avec une pointe d’humour noir caractéristique de l’auteur. Comme toujours avec Irving, le début de l’intrigue est un peu long à se mettre en place, mais on s’attache très vite aux personnages, et on ne regrette pas d’avoir ouvert ce roman.

romans coups de coeur, lecture pour cet été, bon thriller policier, critique la fille automate, dernière nuit à twisted river

Les Enfants de Cendres, Kristina Ohlsson

Descendue du train dans lequel elle voyage avec sa fille pour une pause cigarette, une mère reste seule sur le quai alors que le train repart sans elle. À l’arrivée, l’enfant a disparu en laissant ses chaussures derrière elle. Quelques jours plus tard, l’enquêtrice Fredrika Bergman retrouve le corps sans vie de la petite, avec le mot « indésirable » inscrit sur son front. Elle n’est que la première d’une longue série, et il devient urgent de retrouver ce tueur impitoyable.

Moi qui adore les thrillers palpitants et les romans policiers, me voilà servie ! L’histoire fait froid dans le dos – difficile de faire pire qu’un meurtre d’enfant – et on se laisse très vite emporter par l’intrigue. J’ai réellement dévoré ce roman, et j’ai beaucoup apprécié la façon dont l’auteur a conduit son histoire.

romans coups de coeur, lecture pour cet été, bon thriller policier, critique la fille automate, dernière nuit à twisted river

La Fille Automate, Paolo Bacigalupi

La Fille Automate se déroule à Bangkok, dans un univers futuriste, post apocalyptique. Les énergies fossiles sont presque toutes épuisées et les entreprises agro-alimentaires sont passées maîtres dans l’art des modifications génétiques en créant de nouvelles espèces, ce qui est loin d’être sans conséquences pour l’espèce humaine. Le personnage principal, Anderson, qui travaille pour une de ces entreprises, va rencontrer Emiko, une fille automate, geisha du futur, esclave moderne créée de toutes pièces pour répondre aux caprices des puissants de ce monde dévasté.

Ce roman est très intéressant : le sujet traité est digne d’intérêt, l’écrivain ne manque pas d’imagination, et le futur proche dans lequel ses personnages évoluent semble tellement réaliste que cela en est particulièrement effrayant. Cependant, je suis un peu mitigée. J’ai trouvé la lecture parfois laborieuse. Pendant les premières pages, j’ai eu beaucoup de mal à m’immerger dans l’histoire et à visualiser ce monde dans lequel Paolo Bacigalupi nous plonge, et le vocabulaire inventé par l’auteur n’aide en rien.
Je le recommande quand même car il soulève beaucoup de questions sur l’épuisement des ressources, la manipulation génétique et l’intelligence artificielle. Certains passages peuvent néanmoins être dérangeants, et le livre laisse un sentiment de malaise général.

romans coups de coeur, lecture pour cet été, bon thriller policier, critique la fille automate, dernière nuit à twisted river

Ne la Quitte pas des Yeux, Linwood Barclay

David Harwood, journaliste, décide de passer une journée de repos bien méritée dans un parc d’attractions avec son fils et sa femme. Malheureusement, l’amusement sera de courte durée : cette dernière disparait mystérieusement peu après leur arrivée. Suspecté par la police, David part à la recherche de la vérité et découvre qu’il ne connait pas sa femme aussi bien qu’il le pensait.

Si vous avez aimé le film Gone Girl, vous aimerez probablement ce roman. Dans la même veine, l’histoire est très prenante et nous emporte facilement. Le style du romancier n’a rien de transcendant, mais l’intrigue se tient. Un bon polar divertissant pour les vacances !

romans coups de coeur, lecture pour cet été, bon thriller policier, critique la fille automate, dernière nuit à twisted river

 

 Et vous, que lisez-vous cet été ?

il y a 8 commentaires

  1. Coucou !
    Tu as bien fait de faire une jolie digression sur ton rapport à la lecture et surtout à l’écriture, ça nous permet d’en savoir plus sur quelque chose d’important pour toi, et bien sûr la façon dont tu le racontes est fluide, agréable ! Ce n’est pas prétentieux de nous parler du prix que tu as gagné, au contraire si tu l’as gagné c’est que tu as vraiment quelque chose de génial dans ta façon d’écrire !
    N’abandonne pas ton rêve d’être éditée, ce serait dommage ! si tu as du mal à finir les récits que tu commences, pourquoi ne pas essayer un recueil de petites histoires, ou de nouvelles ?
    Bon après, pour les livres que tu as aimé récemment, je ne les connais pas vraiment, tout au mieux de nom pour certains. J’ai tendance à m’orienter surtout vers des lectures faciles (Musso, Levy, Galvalda, Pancol, Bussi, De Rosnay etc).

    Bon week-end ma belle !

    1. Coucou ! Merci pour ton petit retour, je suis contente de savoir que ça t’a plu ! J’ai beaucoup hésité à publier l’article, car c’est généralement « mal vu » de parler de ses qualités et/ou compétences. Je trouve ça dommage d’ailleurs, j’adore en savoir plus sur ce que les autres aiment et savent faire. Enfin, je suis contente que tu aies aimé l’article ! 😉
      J’ai pensé au recueil de nouvelles déjà, mais j’ai du mal à être concise lorsque je commence à écrire, et j’ai peur de ne pas réussir à raconter une histoire entière en seulement quelques pages. Mais je réfléchirai à tout ça si l’envie me reprend un jour !
      Des bisous ! 🙂

  2. Hey, j’ai entendu parler de The Blue Dress Girl dans As You Like et je trouve les articles très intéressants.
    Je trouve ça très triste que tu ne puisses pas finir tes romans. J’essaie d’écrire un livre moi aussi mais ça m’a pris un an d’écrire une page word. Mais ce n’est pas grave, je ne me décourage pas! Toi aussi tu devrais essayer de continuer malgré la lassitude, et si tu publies quelque chose un jour je l’achèterai 🙂
    Juliette
    PS: Merci pour les conseils de livres

    1. Merci beaucoup pour ton adorable commentaire ! 🙂 Je te retourne le conseil, ne te décourage pas non plus ! Je sais à quel point écrire sur le long terme peut être difficile, mais si c’est vraiment ce que tu aimes faire, accroche-toi !
      Des bisous 🙂

  3. Bonjour,
    Je suis fan de thrillers, je te conseille Mo Hayder, elle est britannique et a écrit entre autre Tokyo qui est un de mes romans noirs préférés. Il y a aussi le Chuchoteur de Donato Carrisi, les livres de Jean-Christophe Grangé notamment le Passager , Kaiken, l’auteur R.J Ellory avec Seul le silence qui est tout aussi génial. Je commence à peine le Poète de Michael Connelly.
    Très bonne idée d’avoir fait un post sur la lecture, j’espère qu’il y en aura d’autres. Ton blog est vraiment très bien, il apporte une fraîcheur et un naturel, j’ai lu aussi les posts très intéressants de ton ami.

    1. Hello ! Merci pour tes recommandations ! Je ne connaissais que Mo Hayder dans ta liste, je ne sais plus si j’ai lu Tokyo, mais je sais que mes parents possédaient ce livre. Je me souviens par contre très bien de Pig Island, un bon thriller comme je les aime ! Je te le conseille si tu ne l’as pas déjà.
      Je vais me pencher sur les autres auteurs que tu me suggères !
      De mon côté, je te recommande Fred Vargas, elle écrit des romans policiers absolument géniaux. Tu dois certainement la connaître, elle est très populaire en France…
      Et je suis ravie de savoir que tu as apprécié mon blog et celui de Gleb, ça lui a fait très plaisir aussi ! 🙂
      À bientôt !

Laissez-moi un petit mot au sujet de cet article !