Loading

VENISE CITY GUIDE

Venise city guide.

Si vous souhaitez visiter Venise un jour, cet article vous sera certainement très utile ! Début Février, j’ai eu la chance de passer cinq jours complets dans la ville romantique par excellence. J’ai déjà publié un article dédié à Venise et à son carnaval d’hiver, dans lequel je partageais les meilleures photos de mon voyage.
Comme je vous l’avais promis, je reviens aujourd’hui avec un Venise city guide beaucoup plus complet, dans lequel je vais d’avantage détailler mon expérience sur place, et vous donner mes bonnes adresses.

Une carte des quartiers de Venise.Venise et ses différents quartiers.

Se loger à Venise

Comme souvent lorsque nous voyageons, mon copain et moi nous sommes dirigés en premier vers Air BnB. Se loger à Venise peut très vite coûter une petite fortune, surtout en pleine période de Carnaval, alors je vous recommande vivement de réserver votre logement à l’avance si vous avez un budget limité.

Nous avons loué un petit appartement très agréable, dans le quartier de Santa Croce, à deux pas du Campo Santa Margherita, une des places principales sur laquelle les jeunes vénitiens aiment se retrouver pour boire quelques verres. Nous avons beaucoup aimé ce quartier : calme et résidentiel, il comporte malgré tout pas mal de bars et de restaurants, et sa proximité avec la place Santa Margherita est un plus.
De plus, ce quartier est relativement central, situé à quelques minutes de la gare ferroviaire et de la Piazzale Roma – la gare routière. Vous pouvez facilement accéder à tout Venise à pieds depuis Santa Croce.

Que visiter à Venise

Avant de partir, nous avions décidé de ne pas faire comme lors de notre précédent voyage à Rome, mais de visiter Venise à notre rythme, tranquillement, et surtout en évitant les attractions touristiques majeures. La ville risquait d’être très peuplée en pleine période de Carnaval, et les bains de foule ne sont pas vraiment notre truc. Le crédo du séjour : relax, profitons de la beauté de la ville.

En cinq jours, nous avons visité l’intégralité de la ville, entièrement à pieds. Nous n’avons même pas emprunté de vaporetto – les « bateaux-bus » – une seule fois ! Sur une carte, Venise peut sembler très vaste et étalée, mais nous avons été surpris de constater qu’il n’en est rien, et qu’il est en réalité très rapide de passer d’un quartier à un autre à pieds.

Museo di Storia Naturale : nous avions lu beaucoup de bien du Musée d’Histoire Naturelle de Venise sur le net, et alors que la pluie menaçait de tomber, nous avons décidé d’aller y faire un tour. Le musée était désert et Gleb et moi étions seuls la plupart du temps, ce qui est très agréable pour visiter tranquillement et à son rythme. L’endroit est très bien présenté, avec des jeux de lumière et de très chouettes curiosités. Pour 8€ par personne, nous y avons vu des tonnes de choses intéressantes (dont un superbe squelette de dinosaure qui fait la réputation du lieu !). J’ai vraiment passé un bon moment, et je vous encourage vraiment à visiter ce musée, en particulier si vous voyagez avec des enfants.

Venise city guide : le Musée d'Histoire Naturelle de Venise.

La piazza San Marco : forcément, la place Saint Marc est incontournable. Nous nous y sommes rendus plusieurs fois durant notre séjour, car c’est là que se déroulaient les principales festivités du Carnaval. La basilique Saint Marc est de toute beauté et j’aurais beaucoup aimé la visiter, mais j’ai vite été découragée par la foule et par le fait que les sacs devaient être laissés à une consigne un peu plus loin. Nous comptons retourner à Venise dans le futur, à une période plus tranquille, et nous ne manquerons pas de visiter la basilique cette fois-ci !
La place Saint Marc comporte également trois musées et l’emblématique Campanile, du haut duquel vous pouvez observer une vue imprenable sur tout Venise.
Aux abords de la place Saint Marc, vous pourrez aussi admirer le fameux Pont des Soupirs.

Venise city guide : la basilique Saint Marc.Venise city guide : le Campanile de la place Saint Marc et le Pont des Soupirs

Cannaregio, le ghetto juif : ce quartier, situé au nord de Venise, est principalement résidentiel. Une bonne partie de la population vénitienne y vit, et vous pouvez aussi y trouver quelques restaurants, kasher évidemment. Nous nous sommes baladés dans Cannaregio en fin de matinée, et l’endroit était d’un calme déboussolant ! J’ai vraiment apprécié me promener dans les rues désertes de ce joli quartier, dans lequel je vous encourage à aller faire un tour.

Venise city guide : Cannaregio, le quartier juif.

→ Lors de votre séjour à Venise, je vous conseille vraiment de faire comme nous et vous perdre dans les rues de la ville, c’est très agréable. Vous tomberez sans cesse sur de jolis ponts, de jolies églises, de jolies places…

Où manger à Venise

Voici une liste des endroits dans lesquels nous nous sommes particulièrement régalés.

Artisti da Piero (restaurant pizzeria) : nous avons trouvé ce resto par hasard un midi. Le service était excellent, le cadre sympathique et les plats délicieux (nous avions pris une assiette de charcuterie en entrée, des calmars frits et des lasagnes en plats, et une panna cotta en dessert). Le tout pour un prix raisonnable. Je ne comprends pas les mauvaises critiques sur Trip Advisor, car personnellement, nous nous sommes régalés.

Pane Vino e San Daniele (restaurant) : pour dîner, nous avons jeté notre dévolu sur ce restaurant qui se trouvait non loin de chez nous. Nous y avons été très bien reçus, et j’y ai mangé les meilleurs gnocchi de ma vie. Cependant, les portions sont vraiment petites et la carte est un peu limitée… Je recommande quand même cet établissement pour son très bon service et sa délicieuse cuisine.

Ristorante Pizzeria Dolfin (restaurant pizzeria) : le premier restaurant que nous avons testé après notre arrivée à Venise. Là encore, un service et un cadre agréables. Nous y avons pris deux pizzas, qui se sont avérées très bonnes et très copieuses. La carte des pizzas est d’ailleurs énorme et vous y trouverez de très originales (essayez l’Ovni !), à petits prix.

Cantina Arnaldi (bar à vin) : nous nous sommes rendus dans ce bar à vin un soir, après avoir constaté que nous pouvions y grignoter. L’endroit – tout petit – était bondé et nous avons dû attendre un moment avant d’avoir une table. Nous avons demandé un plateau de charcuterie et de fromage servi avec du pain, du confit d’oignon et de la confiture de poire. Un délice ! Quant aux vins, vous pourrez y trouver une belle sélection.

Bigoi (pâtes à emporter) : un soir de flemme, nous avons décidé de tester les pâtes à emporter Bigoi, qui rencontrent un vif succès auprès des vénitiens et des touristes. Il s’agit de pâtes fraîches faites sur place (des bigoli, des sortes de spaghetti), servies avec la sauce de votre choix (lapin, encre de seiche, pesto, bolognaise…). Pour 5€ la portion, ça vaut vraiment le coup si vous souhaitez manger sur le pouce !

→ À tous les coins de rue, vous trouverez des snacks et des boulangeries qui vendent des parts de pizza ou de délicieux sandwiches ou paninis avec du jambon fumé, de la mozarella, des légumes grillés… C’est l’idéal si vous voulez manger rapidement tout en visitant la ville.

Venise city guide : où manger à Venise ?

Où sortir à Venise

→ Campo Santa Margherita : cette grande place est bordée de cafés, de bars tendances, de bars à vins plus traditionnels, et comporte aussi quelques restaurants. C’est ici que la jeunesse vénitienne a l’habitude de sortir.
Les bars à vin : Venise regorge de bars à vins, qui servent généralement de beaux plateaux de charcuterie, des bruschettas… Vous n’aurez aucun mal à en trouver dans votre quartier ! À Santa Croce, je vous recommande la Cantina Arnaldi, que j’ai déjà mentionnée un peu plus haut.

Venise city guide : où sortir à Venise ?

Où faire du shopping à Venise

→ Vous trouverez toutes les boutiques de luxe dans le quartier San Marco, en particulier à l’ouest de la place Saint Marc. Chanel, Dior, Hermès, Louis Vuitton, Burberry, Prada… Vous aurez l’embarras du choix !
Le meilleur coin pour un shopping plus abordable se trouve également dans le quartier San Marco, dans toute sa partie nord. Vous y trouverez de nombreuses enseignes, comme H&M, Promod, Sephora, ou encore l’équivalent italien des Galeries Lafayette.
→ Tout au long de votre visite de la ville, vous pourrez découvrir de nombreuses boutiques de vêtements, de maroquinerie, de souvenirs… Les prix sont généralement abordables et on découvre vraiment des choses sympas, mais méfiez-vous quand même des contrefaçons si vous cherchez à acheter un sac en cuir, par exemple.
Le verre de Murano : Murano est une petite île située au nord de Venise, apparemment très jolie car les maisons y sont multicolores (nous n’y sommes pas allés car nous souhaitions nous concentrer sur Venise même). On y trouve des artisans qui travaillent le verre pour en faire des bijoux ou des objets décoratifs. C’est vraiment un art vénitien typique, et vous trouverez partout d’innombrables boutiques où acheter du verre de Murano.
Signor Blum : une petite boutique que j’ai adorée ! Située tout près de la place Santa Margherita, vous y trouverez de très jolis jouets ou mobiles en bois faits à la main, à Venise. Idéal si vous voulez rapporter un souvenir à un enfant.
Les librairies : si vous parlez italien, vous êtes verni ! Venise regorge de jolies librairies qui donnent très envie de repartir avec plein de livres… Malheureusement, ne parlant pas la langue, j’ai dû passer mon tour.

Spécialités vénitiennes à essayer

Les fritelle : ce sont de petits beignets fourrés à la crème ou au chocolat, et saupoudrés de sucre glace. Un vrai délice au petit déjeuner !

Les fritelle de Venise.

Les fruits de mer et le poisson : je ne vous apprends rien en vous disant que Venise est entourée d’eau… Les restaurants servent donc beaucoup de poissons, de calmars, de fruits de mer… Grillé, en friture, servi avec des pâtes, vous aurez l’embarras du choix. Les produits sont généralement ultra frais, et je vous recommande d’opter pour des plats de la mer plutôt que des plats de viande, généralement moins réussis.
Le vin chaud et le spritz : si vous êtes amateur de vin chaud, vous en trouverez à peu près partout à Venise (en hiver, en tout cas). Si vous préférez les boissons plus sucrées, le spritz, reconnaissable à sa couleur orange, est l’apéritif le plus populaire de Venise.

J’espère que ce Venise city guide vous sera utile lors de votre voyage, et si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires ci-dessous !

4 comments

Laissez-moi un petit mot au sujet de cet article !