Recette de shampooing solide apaisant et anti-pelliculaire.

SHAMPOOING SOLIDE APAISANT AUX MULTIPLES VERTUS

20 Partages
19
1
0
0
0

Dans cet article, je vais vous expliquer comment réaliser vous-même un shampooing solide apaisant, anti-pelliculaire, fortifiant et accélérateur de pousse. Oui, tout ça à la fois !

Après mon shampooing solide nourrissant, il était grand temps que je partage une nouvelle recette de shampooing solide avec vous… Celui-ci est une petite merveille qui sent bon les agrumes et qui possède de nombreuses propriétés.

Ses principales : anti-pelliculaire, apaisant, fortifiant (empêche la chute des cheveux) et accélérateur de pousse. Il est idéal si vous avez le cuir chevelu sensible ou irrité, et/ou les cheveux gras. Il est aussi très indiqué si vous venez d’avoir un bébé et que vos cheveux commencent à tomber à cause du post-partum. Enfin, si vous voulez seulement limiter une chute de cheveux saisonnière ou les faire pousser plus vite, cette recette est aussi pour vous.

Les ingrédients de ce shampooing solide apaisant comportent d’autres bienfaits que je vous détaillerai plus bas.

Mes cheveux séchés à l’air libre après avoir utilisé ce shampooing solide,
sans après-shampooing.

Mon copain souffre de psoriasis, et ce shampooing solide apaisant est le seul qui arrive à calmer ses démangeaisons. Quant à moi, j’adore l’utiliser car il mousse bien et rend mes cheveux forts et très brillants.

Je pense que vous êtes convaincus par son efficacité, passons maintenant à la recette !

Shampooing solide apaisant et anti-pelliculaire : les ingrédients

Les ingrédients pour faire du shampooing solide apaisant.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vais vous expliquer quelles sont
les propriétés de ces ingrédients, et par quoi vous pouvez les remplacer
(si c’est nécessaire).
Le SCI
Le SCI est un tensioactif, et c’est un ingrédient indispensable à la création du shampooing solide. Sans lui, pas de réaction chimique, donc pas de shampooing. Tous les shampooings solides contiennent au moins un tensioactif, c’est indispensable.
Le SCI est le “meilleur” tensioactif : il est moins irritant et moins néfaste que les autres.
Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser du SLSA. Ce dernier est un peu plus irritant, mais conviendra tout de même très bien à le préparation d’un shampooing solide (pas d’inquiétude, vous n’allez pas vous retrouver avec des trous sur le crâne).
Vous pouvez aussi mélanger les deux, si vous le souhaitez. Dans ce cas, je vous recommande 40% de SCI et 60% de SLSA.
L’huile d’amande douce
Elle est anti-pelliculaire et adoucit les cheveux. Elle est indispensable dans cette recette, mais elle se trouve très facilement en grande surface.
L’huile de jojoba
Elle assainit, aide à garder un cuir chevelu sain et évite qu’il ne regraisse trop vite.
Dans cette recette, vous pouvez la remplacer par de l’huile d’olive.
L’infusion d’ortie
L’ortie est excellente pour lutter contre les problèmes de cuir chevelu, tels que les démangeaisons, les pellicules ou le psoriasis. Elle empêche aussi la chute des cheveux.
Vous la trouverez facilement en infusion au rayon thé. Je fais infuser deux sachets dans un fond d’eau chaude pendant au moins 10 minutes.
Vous pouvez aussi la faire vous-même avec les orties de votre jardin.
La poudre de shikakaï
C’est une poudre quasi essentielle à la réalisation d’un shampooing solide, car c’est elle qui apporte le pouvoir lavant. Elle lave en douceur, démêle, est anti-pelliculaire et favorise la pousse.
La poudre de ginseng brésilien
Elle empêche la chute des cheveux et accélère leur pousse. Elle est aussi très apaisante, parfaite pour les cuirs chevelus sensibles.
Vous pouvez la remplacer par de la poudre d’amla.
La poudre d’orange
Elle tonifie, démêle et apporte douceur et brillance aux cheveux.
Vous pouvez la remplacer par de la poudre de guimauve.
Le miel
Je mets toujours du miel dans mes shampooing solides car c’est un excellent antiseptique naturel (idéal pour un cuir chevelu sain) et car il hydrate très bien les cheveux (sans les graisser). En bonus, il permet d’accentuer les mèches naturellement éclaircies par le soleil en été. Pas d’inquiétude si vous êtes brune, ça ne vous fera pas devenir blonde, mais il aide à révéler les reflets naturels des cheveux.
Il n’est pas indispensable à la recette, mais je vous recommande de l’utiliser pour un résultat optimal.
L’huile essentielle d’orange
Elle est apaisante, rééquilibrante et anti-pelliculaire, et elle apportera un doux parfum au shampooing.
Vous pouvez la remplacer par de l’HE de pamplemousse, mais privilégiez l’orange.
L’huile essentielle de tea tree
Elle purifie le cuir chevelu, l’assainit, est anti-pelliculaire.
Vous pouvez la remplacer par de l’HE de citron, mais le tea tree est plus efficace.

Passons maintenant aux quantités, pour environ 200g de shampooing

  • 60 g de SCI
  • 20 ml d’huile d’amande douce
  • 20 ml d’huile de jojoba
  • 20 ml d’infusion d’ortie (2 sachets infusés dans un peu d’eau)
  • 20 g de poudre de shikakaï
  • 20 g de poudre de ginseng brésilien
  • 20 g de poudre d’orange
  • 20 g de miel
  • 30 gouttes d’huile essentielle d’orange
  • 30 gouttes d’huile essentielle de tea tree
Pour un résultat optimal, je vous conseille d’utiliser des ingrédients bio et de qualité. Je trouve généralement les miens chez Aroma-Zone.

La recette du shampooing solide apaisant, étape par étape

Temps de préparationCoûtDurée de vie du shampooingConseil d'utilisation
Préparation : moins de 10 minutes.
Curage : 2 heures dans le moule + 48 heures après démoulage.
Coût total pour cette quantité : environ 10€ pour 200g. À titre comparatif, un shampooing solide de 50 g d’une marque connue que je ne citerai pas est vendu environ 14€, soit 5 fois plus cher !
Tout dépend de votre utilisation. J’ai les cheveux épais et longs, et cette quantité me suffit pendant au moins 4 mois, à raison d’un shampooing tous les trois jours.
Voici comment je procède pour un résultat optimal.
Je commence par brosser et démêler mes cheveux secs, puis je passe au shampooing. Il suffit de mouiller rapidement le shampooing solide, puis de le frotter sur le crâne (au niveau des tempes, de la nuque, de la ligne des cheveux et de l’arrière du crâne. Ensuite, je masse tout mon crâne pour bien faire mousser, comme avec un shampooing classique, mais je laisse poser le tout quelques minutes pour que les cheveux puissent profiter des actifs.
Enfin, je rince, j’essore mes cheveux dans un tee-shirt en coton (pas de serviette), je les brosse puis je les laisse sécher à l’air libre sans les toucher.
Je n’utilise plus d’après-shampooing depuis un moment (si vous voulez savoir pourquoi, j’avais posté cet article sur le sujet).
  1. Au bain-marie, faites fondre le SCI avec les huiles d’amande douce et de jojoba, ainsi que l’infusion d’ortie, pendant quelques minutes.

    Faire ses cosmétiques maison
  2. Ajoutez ensuite les poudres de shikakaï, de ginseng et d’orange que vous aurez préalablement mélangées ensemble. Vous obtiendrez une pâte épaisse.

    Recettes avec des poudres pour les cheveux.Recette de shampooing solide fortifiant.
  3. Retirez le récipient du bain-marie et ajoutez le miel, puis les huiles essentielles. Mélangez bien.

    Fabriquer son propre shampooing solide anti-pelliculaire.
  4. Sans attendre, déposez la pâte dans les moules en pressant bien avec les doigts (mais attention à ne pas vous brûler). Si vous n’avez pas de moule, vous pouvez former des boules. C’est moins joli mais ça ne change rien au résultat final.

    Comment faire du shampooing solide
  5. Laissez le shampooing se solidifier pendant 2 heures à température ambiante. Vous pourrez ensuite le démouler, mais il faudra le laisser reposer pendant 48 heures supplémentaires avant de l’utiliser.

    Recette de shampooing solide apaisant.

Et voilà, votre shampooing solide apaisant est prêt !

Fabriquer son propre shampooing solide, c'est facile.

Recette de shampooing solide apaisant, anti-pelliculaire, fortifiant et accélérateur de pousse.

Si cette recette de shampooing solide vous a plu, partagez-la sur les réseaux sociaux ou épinglez-la sur Pinterest, ça m’aide énormément !

Pour ne pas manquer mes prochaines recettes maison, pensez à vous abonner à la newsletter du blog.

20 Partages
2 commentaires
  1. Merci pour cette recette ! Cela fait un moment que j’ai envie d’essayer la première que tu as proposée, mais je crois que celle-ci me conviendra mieux. J’utilise des shampoings solides depuis pas mal de temps, mais je n’ai encore jamais essayé de les faire moi-même. Petite question : tu te laves uniquement les cheveux avec un shampoing solide, ou est-ce qu’il t’arrive encore d’utiliser du shampoing liquide ? J’ai remarqué que lorsque je ne n’utilisais que du shampoing solide, mes cheveux (peu volumineux et facilement secs) devenaient vite de la paille, du coup j’alterne encore avec du shampoing liquide (mais j’aimerais bien arriver à m’en passer).

    1. Merci à toi pour ton commentaire ! 🙂
      Je n’utilise que mes propres shampooings solides, sauf si je tombe en panne (par manque de temps ou par flemme d’en refaire). Dans ce cas là j’utilise un shampooing liquide Lavera.
      Beaucoup de gens m’ont dit avoir remarqué la même chose que toi en utilisant des shampooings solides du commerce. Personnellement, je n’ai jamais utilisé d’autres shampooings solides que les miens, alors je ne peux pas comparer, mais j’ai noté le contraire : mes cheveux sont plus doux quand j’utilise du solide. Et je n’ajoute aucun autre produit, même pas d’après-shampooing. Juste un masque maison de temps en temps.
      Je ne sais pas si ça vient juste de moi, ou si ce sont mes recettes qui sont plus douces que les autres. Mais je te conseille d’essayer cette recette (tu peux diviser les quantités par 2 si tu préfères en faire juste un peu pour tester) et reviens me dire ce que tu en penses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer